Qu'est-ce la Kinésiologie ?

Connue dans le monde entier depuis plus de 50 ans, la kinésiologie est une technique complète d’équilibration énergétique qui vient des Etats-Unis. Elle vise à accompagner les personnes dans la résolution de stress de tout type comme dans l’atteinte de leurs objectifs de vie.

La kinésiologie associe des savoirs anciens tout en s’appuyant sur des découvertes modernes : elle tire ses origines des principes fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise, de la chiropractie, de l’ostéopathie auxquels se sont ajoutés les techniques de la relation d’aide et les « neuro-sciences ».

Elle découle des principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise : notre équilibre et notre bien-être repose sur une circulation constante et régulière de l’énergie vitale de l’organisme, c’est-à-dire sur le mouvement constant de cette énergie.

La kinésiologie est une approche globale de la personne. L’individu est considéré dans son unité : plan structurel (muscles, articulations, postures…), plan énergétique, plan mental et émotionnel (pensées, sentiments, croyances…), plan fonctionnel (anatomie, physiologie…)…

Dans la vie quotidienne, notre corps est capable de gérer et de réguler un certain nombre de stress. Mais lorsque ceux-ci dépassent notre aptitude de rééquilibration naturelle, ils peuvent provoquer des blocages qui empêchent la libre circulation de l’énergie, et, à force d’accumulation, découler vers des dysfonctionnements divers…. La kinésiologie a pour objet de restituer la libre circulation de l’énergie, en identifiant les tensions infligées par le stress pour les réduire et retrouver un meilleur état d’équilibre.

La particularité de cette technique est l’utilisation par le praticien du test musculaire, un indicateur de stress qui permet au kinésiologue de « dialoguer » avec le corps de la personne, afin de détecter les sources de perturbations et de déséquilibres que la personne elle-même ne peut pas déceler toute seule. C’est le corps de la personne qui détient l’information du déséquilibre et de ce qui peut être rééquilibré. Le test musculaire permet aussi de déterminer parmi tous les outils à la disposition du praticien ceux qui seront les plus pertinents pour la personne pour un retour le plus rapide à un état d’équilibre durable.

En séance, des liens avec le vécu peuvent être faits : il ne s’agit pas de changer les événements vécus et les souvenirs douloureux, mais il est question de libération de leur charge émotionnelle pour pouvoir ainsi changer le regard que l’on porte sur eux et ne plus en être dépendant.

Un autre but de la kinésiologie est de rendre la personne autonome et responsable de sa vie, consciente de ses ressources et actrice de son changement pour aller vers l’accomplissement de soi. C’est dans ce sens que cette méthode est éducative.

 

Histoire de la kinésiologie : 

• ​Fin du 19ème siècle : le Dr Palmer (USA) jette les bases d’une technique de réajustement vertébral sous l’appellation «chiropractie» ou «ostéopathie»... lire la suite...

 

Plusieurs techniques peuvent être utilisées par le kinésiologue. 

Chacune méthode agit sur des plans différents, et possède ses propres outils de rééquilibration (acupressure, mouvements du corps, mouvements oculaires, réflexologie, sons, travail sur les muscles, prises de consciences autour d’un mot, d’une phrase…)

Aujourd’hui, en France, la kinésiologie est en plein essor. De plus en plus de complémentaires santé incluent au forfait les séances de kinésiologie.

 

Sans titre 03